Publication et table-ronde, 1er juin – Le chemin, la rive et l’usine. Faire de l’histoire environnementale avec Geneviève Massard-Guilbaud

 
Un collectif de membres du Ruche (Renaud Bécot, Elsa Devienne, Patrick Fournier, Stéphane Frioux, Charles-François Mathis et Judith Rainhorn) signalent la parution de l’ouvrage Le chemin, la rive et l’usine. Faire de l’histoire environnementale avec Geneviève Massard-Guilbaud, aux Presses des Mines, ainsi qu’une table-ronde qui sera organisée à l’occasion de cette parution et de l’ouverture du festival du Printemps de l’histoire environnementale, le 1er juin 2023.
 
À l’heure où les dégâts environnementaux et le réchauffement climatique suscitent une médiatisation croissante et des perspectives de migrations massives à l’échelle globale, le parcours de l’historienne Geneviève Massard-Guilbaud, qui fut la première présidente du RUCHE, mérite d’arrêter l’attention des chercheurs comme du public.

En cheminant de l’histoire de l’immigration algérienne à celle de l’environnement, elle est restée fi dèle à l’étude sociale des populations et des espaces urbains, explorant les pollutions qui les affectent, les aménagements qui les transforment, les inégalités qui les traversent, contribuant ainsi aux mutations du regard porté sur ces objets classiques de l’histoire économique et sociale. Son oeuvre ouverte à la pluridisciplinarité a inspiré une génération de jeunes chercheuses et de jeunes chercheurs, et bénéficié d’une reconnaissance internationale qui a donné une impulsion décisive à l’histoire environnementale francophone. Les travaux réunis dans cet ouvrage lui rendent hommage. Ce volume contient à la fois des contributions historiographiques et des études inédites sur les mouvements de population, la gestion de l’eau, l’aménagement des rivières, les pollutions et la justice environnementale, dans une perspective internationale. Leurs auteurs et autrices témoignent de leur dette intellectuelle envers Geneviève Massard-Guilbaud et des perspectives très riches ouvertes par son parcours singulier.
 
L’introduction du livre peut-être lue sur le site des Presses des Mines : https://www.pressesdesmines.com/produit/le-chemin-la-rive-et-lusine/
 
Cet ouvrage sera remis à Geneviève Massard-Guilbaud lors d’une cérémonie qui se déroulera le 1er juin à 16h au Cired (Amphi 1, Campus du Jardin Tropical, 45 bis, avenue de la Belle Gabrielle, 94736 Nogent-sur-Marne) et qui lancera le « Printemps de l’histoire environnementale » organisé par le Réseau Universitaire de Chercheurs en Histoire Environnementale (Ruche).
 
Lors de cet événement, une table-ronde sera organisée de 17h à 18h30 sur la place de l’histoire environnementale dans la société contemporaine, autour de :
– Corinne Beck (historienne, Univ. de Valenciennes, ArScan), 
– Gabrielle Bouleau (politiste, Lisis, INRAE), 
– Anne Dalmasso (historienne, Univ. Grenoble Alpes, LARHRA), 
– Jean-Charles Hourcade (économiste, CNRS-EHESS, CIRED), 
– Hervé Kempf (journaliste, Directeur de la rédaction de Reporterre),
– Violette Pouillard (historienne, CNRS, LARHRA).
 
Les places étant limitées par la taille de l’amphithéâtre, l’inscription est gratuite mais impérative sur le lien suivant: https://framaforms.org/lancement-du-livre-le-chemin-la-rive-et-lusine-faire-de-lhistoire-environnementale-avec-genevieve
CheminRiveUsine


Citer ce billet
le RUCHE (2023, 15 mai). Publication et table-ronde, 1er juin – Le chemin, la rive et l’usine. Faire de l’histoire environnementale avec Geneviève Massard-Guilbaud. Le RUCHE. Consulté le 27 février 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/quh1

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.