Parution : L’Apocalypse joyeuse. Une histoire du risque technologique.

Ce livre étudie les racines historiques de la crise environnementale contemporaine. Il s’agit d’une enquête sur le passé de l’agir technique, sur les manières de le penser, de le questionner, de le réguler et, surtout, de l’imposer comme seule forme de vie légitime. Il décortique des pouvoirs, des torsions subtiles du réel et certaines dispositions morales qui, au tournant des XVIIIe et XIXe siècles, nous ont fait prendre le chemin de l’abîme. Il démontre que le « siècle du progrès » n’a jamais été simplement technophile. L’histoire du risque technologique qu’il propose n’est pas l’histoire d’une prise de conscience, mais l’histoire de la production scientifique et politique d’une certaine inconscience modernisatrice.

Ce

http://www.seuil.com/auteur-14844.htm

Jean-Baptiste Fressoz

Lecturer, Imperial College, Londres

More Posts


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Jean-Baptiste Fressoz (14 mars 2012). Parution : L’Apocalypse joyeuse. Une histoire du risque technologique. Le RUCHE. Consulté le 21 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/qtuy


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.