Continuité écologique et patrimoine hydraulique, les enjeux d’un débat.

Définie par les lois « Grenelle » de 2009 et 2010, la notion de continuité écologique des cours d’eau a été formalisée dans le cadre d’un plan national d’actions pour la restauration de la continuité écologique des cours d’eau (PARCE) (les détails peuvent être consultés ici). L’application de cette politique suscite à l’heure actuelle des débats dont le RUCHE se fait aujourd’hui l’écho par ce billet. Certains acteurs et chercheurs s’inquiètent en effet de ce que l’application trop stricte de cette législation constituerait une menace pour le patrimoine hydraulique. Pour faire valoir leur point de vue, l’observatoire de la continuité écologique a lancé une pétition appelant à un moratoire dans ce domaine. Celle-ci peut être consultée ici.


Laisser un commentaire